Nouveautés


Gestion du site

  1. Merci d'imprimer, découper à l'horizontale, distribuer et glisser partout, partout, partout notre feuillet publicitaire
  2. Nous ne nous impliquons pas en personne et ne référons pas d'avocats ou autres professionnels!
  3. Nous visons à vous épauler bénévolement le mieux possible, depuis plus de 25 ans, par l'information, pour vous garder libre et en santé.
  4. Pour partager avec d'autres jeunes ou parents concernés adhérez à : notre groupe public Facebook .
  5. Ce site reconstruit suite à sa 4 ème destructtion par le DPJ et ses complices, reçois plus de 60,000 visite par ans.
  6.  Si certains liens sont défectueux ou manquants, vous êtes invité à nous en informer.

Sondage

Moi je vote

 

Parents de la DPJ

PARENTS DE LA DPJ

Un documentaire réalisé par l’équipe de Enfants de la DPJ

Realisateur Joel Bertomeu

Merci à Joël Bertomeu et à son équipe !

Dans les semaines qui ont suivi la diffusion à Canal D du film Enfants de la DPJ, l’équipe a reçu un abondant courrier. Plusieurs témoignages d’ex-enfants de la DPJ, mais surtout des appels à l’aide et des cris du coeur déchirants de parents qui se disent leurrés par la DPJ ou qui l’accusent d’avoir enlevé leur enfant. Ces nombreux témoignages nous ont convaincus de la pertinence de questionner notre système de protection de la jeunesse en regard de la famille.

Le film documentaire Parents de la DPJ veut sensibiliser le public en donnant la parole aux parents. Il démontre comment la Direction de protection de la jeunesse néglige son mandat de soutien et abuse parfois des familles dans sa démarche de protection des enfants. La majorité des cas retenus par la DPJ sont des familles négligentes. On le sait, celles-ci sont les moins scolarisées et les plus pauvres de la société. Elles sont à bout de souffle, sans ressources, dépassées par des situations difficiles et souvent écrasées par l’isolement social et affectif. Elles n’ont pas besoin de pressions supplémentaires, de frais de cour, ni de traumatismes associés à une intervention autoritaire, à des mesures judiciaires ou à la séparation d’avec leur enfant.... Or, l’incapacité d’offrir aide et soutien à la famille compte parmi les échecs les plus cuisants du système.

Pourquoi des parents qui ont eux-mêmes fait appel à la DPJ en viennent-ils à dénoncer publiquement ses méthodes? D’où viennent leur colère et leur sentiment d’impuissance? Alors que les directeurs des centres jeunesse demandent au gouvernement de «durcir» la Loi de la protection de la jeunesse (projet de loi 125) et d’imposer un temps limite aux parents pour se reprendre en main sous peine d’être déchus de leurs droits parentaux, il y a urgence de faire réagir l’opinion publique.

Même si les interventions de la DPJ ont trop souvent comme conséquence la destruction de la famille, le documentaire ne fait pas que critiquer la DPJ. Il questionne sur la place de la famille comme priorité sociale au Québec. Avant de priver un enfant de sa famille ou de le confier à l’adoption, nous devons nous assurer qu’il n’y e pas d’autre choix pour le protéger.

Source

XXI Productions Orbi