Nouveautés


Gestion du site

  1. Merci d'imprimer, découper à l'horizontale, distribuer et glisser partout, partout, partout notre feuillet publicitaire
  2. Nous ne nous impliquons pas en personne et ne référons pas d'avocats ou autres professionnels!
  3. Nous visons à vous épauler bénévolement le mieux possible, depuis plus de 25 ans, par l'information, pour vous garder libre et en santé.
  4. Pour partager avec d'autres jeunes ou parents concernés adhérez à : notre groupe public Facebook .
  5. Ce site reconstruit suite à sa 4 ème destructtion par le DPJ et ses complices, reçois plus de 60,000 visite par ans.
  6.  Si certains liens sont défectueux ou manquants, vous êtes invité à nous en informer.

Sondage

Moi je vote

 

Enfant du DPJ traumatisé

Pompiers et policiers ont été tenus en haleine par un enfant en crise qui s'est juché dans un arbre, ce jeudi. Le garçon, âgé de 12 ans, se trouvait à une hauteur de 40 pieds (12 mètres) et refusait de descendre.

TVA Nouvelles le 24 mars 2011

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/archives/2011/03/20110324-145648.html

Il a fallu trois tentatives pour déloger le garçon de son arbre. Un enquêteur de la Sûreté du Québec a réussi à faire entendre raison au garçon, qui est finalement descendu par lui-même.

Les pompiers ont tenté une première approche à l'aide d'un camion à nacelle, mais le garçon ne voulait pas collaborer. Une deuxième tentative impliquant une intervenante sociale n'a pas eu davantage de succès.

L'opération s'est déroulée près du viaduc de la côte Richelieu, dans le secteur de Trois-Rivières Ouest.

L'enfant a débuté sa crise alors qu'il se trouvait à l'école, ce matin. Il s'est alors enfui, puis des policiers sont partis à sa recherche. En ratissant le secteur, ils l'ont trouvé en haut d'un arbre.

À son retour au sol, l'enfant a été envoyé à l'hôpital le plus près pour vérifier s'il ne se trouvait pas en état d'hypothermie.

Le garçon, placé en famille d'accueil depuis sa naissance, aurait déjà fait des crises semblables, mais il semble que c'est la première fois qu'il réagit aussi fortement.

Selon certaines sources, il aurait peut-être été victime d'intimidation.

Un suivi sera fait auprès du Centre jeunesse pour mieux comprendre son geste.