Nouveautés


Gestion du site

  1. Merci d'imprimer, découper à l'horizontale, distribuer et glisser partout, partout, partout notre feuillet publicitaire
  2. Nous ne nous impliquons pas en personne et ne référons pas d'avocats ou autres professionnels!
  3. Nous visons à vous épauler bénévolement le mieux possible, depuis plus de 25 ans, par l'information, pour vous garder libre et en santé.
  4. Pour partager avec d'autres jeunes ou parents concernés adhérez à : notre groupe public Facebook .
  5. Ce site reconstruit suite à sa 4 ème destructtion par le DPJ et ses complices, reçois plus de 60,000 visite par ans.
  6.  Si certains liens sont défectueux ou manquants, vous êtes invité à nous en informer.

Sondage

Moi je vote

Choix de langue

Outil de traduction gratuite de site Internet
by FreeWebsiteTranslation.com

Marie Joseph et le protecteur de la jeunesse

Marie, Joseph... et le protecteur de la jeunesse

Marie et Joseph sont des parents pauvres et démunis. Dans une grotte rustique, déposé dans une mangeoire à bestiaux, on a trouvé un bébé naissant. Heureusement, un aimable délateur, soucieux de protéger l’enfant, a signalé la situation au Directeur de la protection de la jeunesse. Il y a urgence, c’est un code rouge. Une intervenante sociale est accourue auprès des parents négligents. Sans plus réfléchir, elle s’est emparée du poupon, elle en avait le pouvoir, et l’a placé dans une famille d’accueil, moyennant une compensation monétaire. Vingt-quatre heures plus tard, le cas du bébé était référé au tribunal, à la Chambre de la jeunesse. Un juge, après avoir écouté le rapport accablant de l’intervenant, a considéré que les parents avaient fait preuve d’une grave négligence en omettant de louer un appartement convenable pour abriter le bébé.

Celui qui plus tard dira: “Laissez venir à moi les petits enfants” doit être pris en charge par les services de protection de la jeunesse. Il n’y a rien à attendre de Marie et Joseph. Leur cas est irrécupérable. Il n’est pas question de vérifier si les grands-parents Amie et Joachim sont en mesure d’assurer la garde de leur petit-fils. Ils sont trop vieux, donc incapables de répondre aux besoins de sécurité et de développement de l’enfant. Peut-être que la tante Elizabeth pourrait prendre chez elle le garçon? Pas question! Déjà mère d’un fils qu’elle a laissé aller vagabonder dans le désert, elle ne saura surement pas donner les soins requis à son neveu. Que dire de Zacharie? Il ne parle pas. Lorsqu’il ouvre la bouche pour dire un mot, son discours est tellement étrange qu’un jeune garçon élevé chez lui risquerait fort d’être marginalisé.

Un juge, avec docilité, endosse la version de l’intervenante sociale et ordonne le placement du garçon jusqu’à sa majorité, c’est-à-dire, à cette époque, à douze ans. Les contacts avec sa famille d’origine sont laissés à la discrétion de la DPJ. De là l’explication du grand silence de la Bible sur l’enfance de Jésus. Cette décision devait être sage. Aussitôt le garçon remis à ses parents, ces derniers l’emmènent en voyage et l’oublient sur place. Il n’en fallait pas plus : c’est un cas de placement en centre d’accueil. .A son âge, l’adolescent ne doit pas s’émanciper si tôt de l’autorité parentale.

Cette fois, le placement devait s’effectuer dans un centre de réhabilitation. Le juge n’hésite pas un seul instant à émettre une telle ordonnance sur la recommandation respectueuse d’un jeune intervenant. L’honorable juge, homme de devoir et de rectitude, acquiesce volontiers, sans se soucier d’en connaître davantage sur le garçon et sa famille qu’il a laissés en attente dans le corridor. Justice a été rendue en toute paix et sérénité.

Adulte, Jésus est libéré. Coupé si longtemps de ses racines, aux noces de Cana, il aura peine à reconnaître sa mère. Avec des marginaux pendant trois ans, il erre de village en village et conteste les autorités chargées d’appliquer l’ordre et la loi. A 33 ans, l’homme sera condamné à la crucifixion.

Bernard Favreau

Auteur du livre L’autre visage du système québécois de la protection de la jeunesse

Mont-Saint-Hilaire