Nouveautés


Gestion du site

  1. Merci d'imprimer, découper à l'horizontale, distribuer et glisser partout, partout, partout notre feuillet publicitaire
  2. Nous ne nous impliquons pas en personne et ne référons pas d'avocats ou autres professionnels!
  3. Nous visons à vous épauler bénévolement le mieux possible, depuis plus de 25 ans, par l'information, pour vous garder libre et en santé.
  4. Pour partager avec d'autres jeunes ou parents concernés adhérez à : notre groupe public Facebook .
  5. Ce site reconstruit suite à sa 4 ème destructtion par le DPJ et ses complices, reçois plus de 60,000 visite par ans.
  6.  Si certains liens sont défectueux ou manquants, vous êtes invité à nous en informer.

Sondage

Moi je vote

Choix de langue

Outil de traduction gratuite de site Internet
by FreeWebsiteTranslation.com

Une mère poursuit la C.-B. après la mort de sa fille en famille d'accueil

Une mère dont la fille âgée de 21 mois est morte en famille d'accueil il y a deux ans poursuit le ministère des Enfants et du Développement de la famille de la Colombie-Britannique. Sara Jane Wiens explique que le gouvernement a pris en charge son bébé, la petite Isabella, quand elle n'avait que deux mois. La mère a été déclarée incapable d'être un parent, en raison de difficultés d'apprentissage. L'enfant a été placée en famille d'accueil, et a été retrouvée morte en mars 2013. Le rapport du coroner n'a pas déterminé la cause de la mort, mais a révélé qu'Isabella avait des ecchymoses aux bras, aux jambes et au visage, ainsi qu'un bras fracturé.

Sara Jane Wiens et sa fille, Isabella, qui a perdu la vie en 2013.Sara Jane Wiens et sa fille, Isabella, qui a perdu la vie en 2013. Photo : Sara Jane Wiens

http://ici.radio-canada.ca/regions/colombie-britannique/2015/03/25/001-poursuite-mort-bebe-famille-accueil.shtml

« Ils me disent que je ne peux pas être un parent, que je suis dangereuse et que je pourrais faire du mal à mon enfant... et ensuite ils me la prennent, la placent en famille d'accueil et elle finit par mourir. »— Sara Jane Wiens, mère de la petite Isabella

Mme Wiens soutient que lorsqu'elle a soulevé des inquiétudes au sujet du bien-être de sa fille lors de visites supervisées, elle a été ignorée.

La petite Isabella n'avait que 21 mois quand elle a été trouvée morte.La petite Isabella n'avait que 21 mois quand elle a été trouvée morte. Photo : Sara Jane Wiens

« J'ai remarqué des ecchymoses et de l'érythème fessier constant, mais ils n'en ont pas tenu compte », dit-elle.

Selon son avocat Jack Hittrich, c'était un défi pour Mme Wiens d'obtenir le rapport du coroner. Il souligne que la mère veut savoir si la mort d'Isabella et la famille d'accueil font l'objet d'une enquête.

« C'est répréhensible que le ministère qui doit se charger de la protection des enfants soit essentiellement responsable de sa mort. »— Jack Hittrich, avocat de Sara Jane WIens

La ministre des Enfants et du Développement de la famille de la province, Stephanie Cadieux, affirme ne pas pouvoir entrer dans les détails.

« C'est tragique quand un enfant meurt, et je compatis avec la mère... je ne peux pas en dire plus sur une circonstance qui peut, ou non, être liée au ministère, » a-t-elle souligné.