Nouveautés


Gestion du site

  1. Merci d'imprimer, découper à l'horizontale, distribuer et glisser partout, partout, partout notre feuillet publicitaire
  2. Nous ne nous impliquons pas en personne et ne référons pas d'avocats ou autres professionnels!
  3. Nous visons à vous épauler bénévolement le mieux possible, depuis plus de 25 ans, par l'information, pour vous garder libre et en santé.
  4. Pour partager avec d'autres jeunes ou parents concernés adhérez à : notre groupe public Facebook .
  5. Ce site reconstruit suite à sa 4 ème destructtion par le DPJ et ses complices, reçois plus de 60,000 visite par ans.
  6.  Si certains liens sont défectueux ou manquants, vous êtes invité à nous en informer.

Sondage

Moi je vote

 

Fugue des jeunes filles des centre jeunesse

Ne soyez pas dupe de cette médiatisation organisée par les centre jeunesse, les médias et la ministre. Le but visé est de leurrer la population et lui faire comprendre que nos enfants doivent être embarrés à double tour, en violation directe de leurs droits. On prépare donc la population à accepter encore plus d'abus des centres jeunesse.

Je vous rappel qu'à l'époque de l'enquête Scorpion les portes étaient barrés à double tour et pourtant la prostitution juvénile roulait à plein et comme aujourd'hui avec la complicité des intervenants du système qui ne veut surtout pas d'une enquête publique.

Tout ça me rappel ma dénonciation du ballottage de nos jeunes dans le système et la loi 125 qui s'en est suivit et venant officialiser le trafic de nos enfants, par délais imposés, suggéré par l'association des centres jeunesse pour qui le seul ballottement reconnu par eux était le retour de l'enfant dans sa famille.

Les centres jeunesse réalisent, depuis l'obligation de débarrer les portes, que les privilèges pédophiles et qu'une cote ou ristourne de l'exploitation des jeunes leurs échappe à la faveur des gangs de rue qui n'ont plus besoin de soudoyer les centre jeunesse ou leurs larbins.