Nouveautés


Gestion du site

  1. Merci d'imprimer, découper à l'horizontale, distribuer et glisser partout, partout, partout notre feuillet publicitaire
  2. Nous ne nous impliquons pas en personne et ne référons pas d'avocats ou autres professionnels!
  3. Nous visons à vous épauler bénévolement le mieux possible, depuis plus de 25 ans, par l'information, pour vous garder libre et en santé.
  4. Pour partager avec d'autres jeunes ou parents concernés adhérez à : notre groupe public Facebook .
  5. Ce site reconstruit suite à sa 4 ème destructtion par le DPJ et ses complices, reçois plus de 60,000 visite par ans.
  6.  Si certains liens sont défectueux ou manquants, vous êtes invité à nous en informer.

Sondage

Moi je vote

 

La prétention de protection de l'enfance une question de gros sous !

Malheureusement l'enlèvement et l'exploitation de nos enfants rapporte beaucoup d'argent à beaucoup de professionnels en plus d‘alimenter le crime organisé en nouvelles recrues.

Donc dans plusieurs ordre professionnel et c'est même dicté par la loi de dite protection de la jeunesse, se doivent de se ranger du côté de cette dite protection. Cette dite protection occupe d’ailleurs depuis le dépôt d’un décret gouvernemental la porte d’entrée des CLSC dont le personnel est incité à se retirer de leur ordre professionnel.

De là une très grande difficulté de trouver des professionnels intègres par les victimes de ce système désignés coupables d’office. Dès qu’un professionnel tente de vouloir sortir de la consigne officielle, il est rapidement mis au pilori. On peut citer en exemple des cas célèbre tel l’ex-juge Ruffo, Me René Binet et Dr Pierre Mailloux.

Devant ces états de faits des citoyens tentent de former des organismes de défenses des victimes du système. Tous ces regroupements, formées de simple citoyens, partent du principe qu’une franche discussion avec les mercenaires au dossiers pourra dénouer la plupart des impasses, tel que prétendu par la désinformation officielle fortement médiatisée.

Malheureusement par honte injustifiée, jeu de coulisse et menaces les victimes renoncent à se joindre activement aux activités des organisme de défense, ce qui a pour effet de leur faire perdre toute représentativité, ruinant de ce fait leurs moyens d’action qui ont pour but d‘éveiller la population à la problématique. Le désintéressement s’en suit ainsi que l’absence de nouvelles idées et la mort lente de l’organisme par absence de moyens d‘actions.

Il ne faut pas confondre le rôle de l’avocat qui est de vous représenter en procédures judiciaires avec celui des organismes qui est de vous représenter auprès des médias et des décideurs. Il est donc primordial d’informer, de se regrouper et revendiquer le retour à la valorisation et au respect de la famille en tant que fondement de la société, sinon c’est l’anéantissement de notre peuple qui s’en suivra !