Nouveautés


Gestion du site

  1. Merci d'imprimer, découper à l'horizontale, distribuer et glisser partout, partout, partout notre feuillet publicitaire
  2. Nous ne nous impliquons pas en personne et ne référons pas d'avocats ou autres professionnels!
  3. Nous visons à vous épauler bénévolement le mieux possible, depuis plus de 25 ans, par l'information, pour vous garder libre et en santé.
  4. Pour partager avec d'autres jeunes ou parents concernés adhérez à : notre groupe public Facebook .
  5. Ce site reconstruit suite à sa 4 ème destructtion par le DPJ et ses complices, reçois plus de 60,000 visite par ans.
  6.  Si certains liens sont défectueux ou manquants, vous êtes invité à nous en informer.

Sondage

Moi je vote

 

Signalement non fondé

Sachez que toute plainte non fondé sera détruite après 6 mois et sera réputé n'avoir jamais existé. Vous ne pourrez pas produire ce rapport disculpatoire à moins d'en demander copie maintenant en vous adressant à la personne du droit d'accès à l'information du centre jeunesse concerné, ce que je vous conseil en cas de nouveau signalement contre vous.

Sachez que dans 6 mois vous risquez de vous retrouver face à la même situation abusive et la même enquête comme ça n'avait jamais été fait.

Par contre si le signalement devient retenu alors le dossier sera conservé jusqu'a l'âge de 18 de votre enfant.

Prenez note que de les inviter à entrer chez vous peut par certains mercenaires du DPJ malicieux être considéré comme une reconnaissance de tord.

Lorsque le mercenaire du DPJ se présente chez vous il fait un travail de policier mais sans encadrement déontologique et tout ce que vous direz risque d'être déformé pour être utilisé contre vous.

Tant que le DPJ ne se sont pas emparé de votre enfant rien ne vous oblige à collaborer, comme pour une enquête policière et le silence est de rigueur. Ils ont le fadeau de la preuve.

Surtout ne jamais signer de consentement volontaire de service qui sera immédiatement considéré come une reconnaissance de tord et suivit d'une audition en mesure d'urgence au tribunal de la jeunesse et vous perdrez votre enfant à la faveur du monopole des centres jeunesse.