Nouveautés


Gestion du site

  1. Merci d'imprimer, découper à l'horizontale, distribuer et glisser partout, partout, partout notre feuillet publicitaire
  2. Nous ne nous impliquons pas en personne et ne référons pas d'avocats ou autres professionnels!
  3. Nous visons à vous épauler bénévolement le mieux possible, depuis plus de 25 ans, par l'information, pour vous garder libre et en santé.
  4. Pour partager avec d'autres jeunes ou parents concernés adhérez à : notre groupe public Facebook .
  5. Ce site reconstruit suite à sa 4 ème destructtion par le DPJ et ses complices, reçois plus de 60,000 visite par ans.
  6.  Si certains liens sont défectueux ou manquants, vous êtes invité à nous en informer.

Sondage

Moi je vote

 

Destruction parentale, crime contre l'humanité!

Un cauchemar, cauchemardesque

Un matin, le soleil à oublié de se lever, le ciel est rempli de nuages, et depuis il ne cesse de se promener!!!!

On est en février 2011, j’arrive du travail et avant de commencer le souper, un message sur la boite vocale me disant de me présenter le lendemain au centre jeunesse de la montérégie pour une rencontre urgente. Donc j’appelle mon employeur pour me faire remplacer. Mercredi matin je me présente au centre jeunesse. Je rencontre une dame, qui me pose 2 questions, la première voici, « madame on à reçu un signalement, alors d’après-vous pourquoi le centre jeunesse aurait reçu un signalement pour vos fils ? » Donc je réponds heu je le sais pas trop peut-être des problèmes à l’école devenu trop sévère pour mes fils ! Elle me répond, « vous ne voyez pas autres choses ? » J’ajoute, NON. Elle me demande comme deuxième question, « comment prévoyez-vous votre prochaine année ? » Estomaqué et naïvement je réponds, je prévoie déménager dans la région ou habite mon copain, je prévoie retourner aux études en psychoéducation en septembre, et pour la suite on verra. Elle me dit ok madame ces bien s’il y à quelque chose je vous rappelle. Voilà que je retourne à la maison. Le mois de mars passe et pas de nouvelle. Oufff ! Je me dis je les échappé belle.

Avril arrive, je déménage et je fais mon inscription à l’université. J’inscris les enfants dans la nouvelle école. Et je travaille à temps partiel sur appelle. La fin mai arrive et voila le calvaire que je ne connaissais pas, commence. Je reçois une première lettre du huissier venant du centre jeunesse, de me présenter le 21 juin au palais de justice de Longueuil. Donc j’appelle et je demande pourquoi une telle lettre déjà sans être venu nous visiter à la maison et pourquoi à Longueuil puisse que depuis avril je suis rendu en Estrie ? Elle me répond « ces comme ça. » Je lui mentionne que ce n’ai pas possible pour moi et que je refuse du au non transfère du dossier. Je ne me présente pas. Juillet arrive, j’appelle donc au centre jeunesse de ma région qui me dis ne pas me voir dans le système. Je leur explique la situation et me dis, on va vérifier mais rendu en juillet si vous avez un dossier d’ouvert depuis avant le déménagement il est supposer être transféré automatiquement du au déménagement.

Ce même mois de juillet, je reçois une autre lettre de huissier pour me présenter cette fois à Granby. Je rappelle la même fameuse T .S . Et je lui rappelle ou j’habite en spécifiant que j’avais déjà mentionné et pourquoi maintenant Granby et pourquoi le dossier n’avait pas été transféré. Elle me répond alors « que je devais accepter Granby et que le dossier n’avait pas été transféré par ce que ma région ne voulait pas le prendre. » Je lui mentionne alors qu’il y à une semaine seulement j’ai appelé au centre jeunesse de ma région et qu’il n’y voyait rien dans le système. Que j’étais inexistante. Alors elle me répond, « les donnés sont parfois plus longue à recevoir. » J’avale le tout en disant simplement que je ne me présenterais pas à Granby.

Vendredi 12 aout 2011, midi trente, j’arrive chez moi, et curieusement le logement est froid, les enfants sont pas la et tous les vêtements des jeux les sacs d’école que je venais de terminer il y à une semaine avait disparu. Même mes articles de l’université à moi aussi avait disparu. J’appelle au poste de police pour fugue, on me dit que l’on va me rappeler. J’appelle alors au centre jeunesse Montérégie et c'est le répondeur, je laisse un message, sans retour d’appelle. Je rappelle donc au poste on me dit oui madame on va s’y mettre. Ce fameux vendredi soir je vais me coucher sans savoir ce qu’il se passe. Samedi matin, je rappelle au poste pour finalement me dire « nous sommes allé hier avec un mandat chercher vos fils avec la dpj pour aller les placer en famille d’accueille. » QUOI leur dis-je ? Et pourquoi avoir rien dit hier??? « Parce que ça devait être le centre jeunesse qui vous avertisse. » Et de répondre savez-vous quelle sorte de nuit j’ai passé ? Réponse « On n’y peut rien madame » Donc samedi et dimanche passe. Lundi j’appelle Montérégie et encore le répondeur et pas de retour d’appel. Donc j’appelle dans ma région, et même message « madame on ne vous voit pas dans le système. » Alors je leur dit que cette fameuse TS m’a dit qu’elle avait fait la demande de transfert et que ces ma région qui à pas voulu accepter. De me faire répondre « madame nous avons jamais eu de demande de transfère de Montérégie si on avait reçu on serait allé vous voir directement chez vous en ayant reçu votre adresse et on ne serait jamais partie aussi vite avec les enfants. On ne travaille pas comme ça ici. J’étais folle de rage.

J’ai reçu l’appelle mardi seulement par cette fameuse TS me disant qu’il était venu chercher les enfants et les avait placé en famille d’accueil. Donc le mardi 16 aout seulement elle m’avise de ce qu’elle est venue faire le vendredi 12 aout. 4 jours plus tard. Et me fait mention d’un procès le 25 septembre seulement mais cette fois dans ma région et que j’étais sur une mesure provisoire. Et que j’avais une interdiction de contact avec mes fils. Donc je dois attendre plus de un mois. Je me prends un avocat et l’interminable attente commence. (Les malaises et l’ennuie aussi)

25 septembre 2011, je me présente à la cours et me fait dire par mon avocat que le juge à remis la cause au 18 novembre.

Je reçois à quelques reprises des rapports de cette TS rempli de mensonges. Et en lisant j’appelle ma mère par ce que je m’aperçois que ces peut-être elle qui à fait la plainte. Et à force de question et de mots par en dessous elle se fait prendre au piège et fini par se démentir. J’apporte chaque preuve de ce qu’on m’accuse à mon avocat. En parlant de rapport, le rapport de dpj qui doit être déposé à la cours 10 jours avant, à été déposé le 17 novembre à 16 :30 au bureau de mon avocat. La juge, elle n’avait jamais reçu le sien. Je me suis entretenue 3 fois avec la TS de Montérégie, seulement. Et ces pas possible tout ce qu’elle raconte à mes fils.

Je reçois un seul appelle de un seul de mes fils, mon plus jeune en octobre et un seul en novembre. Et surement du au fait qu’en octobre on me donne un TS de ma région, avec laquelle j’ai quelques appels et qui semble plus facile d’acces. Par contre je me suis retrouvé avec une facture pour le placement de mes fils qui totalise 3978 $$ par mois ! Ces ce qui parraît que ça coute faire vivre 2 enfants !

18 novembre 2011, je me représente à la cours, la cause est remis, il semblerait que l’avocate de la dpj est malade, cette même avocate qui à remis le dossier à peine 12 heures à l’avance. Donc pas d’avocate, pas de procès. On se revoit le 30 janvier. On mentionne par la suite une sorte de blague genre (par ce que mes fils sont présent à la cours aussi) et J….. Tu vas fêter tes 14 ans à la cours alors tu bénéficieras maintenant du choix ou tu veux aller vivre. Je sors de la en larme!!!!!

J’appelle la TS de ma région pour les vacances de noël. Elle en parle à l’avocate pour se faire dire que je n’ai pas le droit de les voir à noël non plus. Mais qu’ils iront chez ma mère. Et que l’ont à besoin d’aller devant le juge pour que je donne mon autorisation. Je rage et je pleure par en dedans. Date d’audience pour vacances de noël 9 décembre 2011. On reporte chaque fois mon procès mais pour envoyer mes enfants passé noël chez ma mère on trouve une date en dedans d’une seule semaine!!!!!!!

9 décembre 2011, je me présente et je vais devant le juge pour dire mon désaccord et que vue que je suis la mère et vue que la dpj ose dire haut et fort qu’ils font tout le bien-être de la famille, que ces moi la première qui doit voir mes enfants. Mais je me suis fait tellement ridiculiser par le juge un autre qui n’est pas dans ma cause, et les 2 avocats de la partie adverse, que je suis sortie avant même la fin totalement démoli. J’envoie donc une lettre personnelle à la juge qui est assigné à ma cause en espérant toucher son cœur et en ignorant l’impact sur mon avocat.

22 décembre 2011 rendez-vous chez le médecin pour mon plus jeune qui a pas encore ses 14 ans donc je dois me présenter. Par la suite mon fils demande à la TS pour diner avec moi, et qui accepte.

Noel passe, jour de l’an passe seule à me demander et à crier pourquoi?????

20 janvier 2012 une semaine avant la cours, mon avocat apprend que j’ai envoyé une lettre au juge sans l’an avisé, donc il se désiste de ma cause. Malheureusement quand on ignore on paye cher.

30 janvier 2012 journée d’audience, je me présente à la cours avec une assistante de supposé mon nouvelle avocat qui est aussi stagiaire. Mais finalement la juge nous dit que l’avocate des enfants est tombé sur la glace et ne sera pas présente. Donc on se revoit le 8 mars 2012. Et pas besoin de vous dire que pour les 14 ans de mon fils je n’ai pas pu rien lui faire.

Donc ce n’ai que cauchemar remis ! Et sans avocat !