Nouveautés


Gestion du site

  1. Merci d'imprimer, découper à l'horizontale, distribuer et glisser partout, partout, partout notre feuillet publicitaire
  2. Nous ne nous impliquons pas en personne et ne référons pas d'avocats ou autres professionnels!
  3. Nous visons à vous épauler bénévolement le mieux possible, depuis plus de 25 ans, par l'information, pour vous garder libre et en santé.
  4. Pour partager avec d'autres jeunes ou parents concernés adhérez à : notre groupe public Facebook .
  5. Ce site reconstruit suite à sa 4 ème destructtion par le DPJ et ses complices, reçois plus de 60,000 visite par ans.
  6.  Si certains liens sont défectueux ou manquants, vous êtes invité à nous en informer.

Sondage

Moi je vote

 

Lâcher prise

Je suis une mère de trois enfants, dont deux du même père qui est policier.

J ai du déménager du au menace de mort et harcèlement conjugale. Suite aux menaces, mon ex il a fait une demande de garde légale qui lui a été accordé, car le procès au criminel n'a pas encoreveu lieu. Au mois de janvier 2013, ma fille arrive avec des bleus et des marques de maltraitance, alors je fais un signalement à la DPJ. Ils font les vérifications et arrivent à la conclusion que oui les enfants sont victimes, mais ne met pas en danger le développement des enfants. Fermeture du dossier en avril 2013. En septembre ma fille me fait part que son père veut la frapper avec un bâton, car elle a toucher a une caméra. J'avise la DPJ encore une fois. Après vérification, mes dire et ceux de ma fille ne sont pas pareille, alors mon ex dit que je fait du harcèlement psychologique envers ma fille??? Ma fille dit qu'elle veut revenir a la maison, mais personne l'écoute et malgré les appels de l'école pour leur faire part de certains événements et qu'il y a des témoins, la DPJ ne vérifie pas et dit que ma fille leur a confirmer que les faits son différents des dire de moi et des professeur. Alors me propose de voir pendant 30 jours ma fille en rencontre supervisée ou si non, ils demande a la cours l'autorisatio. Je signe un premier trente jours qui se termine le 27 février 2014, mais malgré que les observation son impeccable de mon côté et téléphone aussi, ils disent ne pas avoir assez d'éléments et que je doit aller en cour pour dire que je suis d accord pour une extension de + ou -30 jrs et ce malgré que je ne veux pas. La fille de la DPJ m'a aviser que le juge écoutera mes points, mais que le juges penche toujours en faveur de la DPJ = enfants. Alors j'ai décidé ce matin, de ne pas aller à la cour, car d'apres moi le juge ne fera pas attention à moi, car mon ex qui est policier y sera et c'est un homme de loi, alors, j'ai décidé de lâcher prise pour mon bien et celui de ma fille qui n'aura plus a subir cette pression.