Nouveautés


Gestion du site

  1. Merci d'imprimer, découper à l'horizontale, distribuer et glisser partout, partout, partout notre feuillet publicitaire
  2. Nous ne nous impliquons pas en personne et ne référons pas d'avocats ou autres professionnels!
  3. Nous visons à vous épauler bénévolement le mieux possible, depuis plus de 25 ans, par l'information, pour vous garder libre et en santé.
  4. Pour partager avec d'autres jeunes ou parents concernés adhérez à : notre groupe public Facebook .
  5. Ce site reconstruit suite à sa 4 ème destructtion par le DPJ et ses complices, reçois plus de 60,000 visite par ans.
  6.  Si certains liens sont défectueux ou manquants, vous êtes invité à nous en informer.

Sondage

Moi je vote

 

Projet de loi sur la neutralité religieuse par Michel Blondin

PÉTITION PROVINCIALE
NEUTRALITÉ RELIGIEUSE: PRIORISER LA LAÏCITÉ, L’ÉGALITÉ HOMME/FEMME, ET INTERDIRE LES LOIS RELIGIEUSES INCOMPATIBLES AVEC LE DROIT.
Considérant que le gouvernement du Québec a la responsabilité de légiférer dans l’établissement des règles du vivre ensemble;
Considérant que le peuple nécessite des règlements qui respectent ses valeurs propres du vivre ensemble;
Considérant que la minorité de religion musulmane a un droit égal à toutes les autres religions, aux agnostiques et athéistiques;
Considérant qu’aucun fait ne démontre une discrimination religieuse systémique ou une invasion systémique de la charia;
Considérant que les us et coutumes associés à la religion catholique ont été intimement liés pendant quatre siècles à son histoire;
Considérant que la population du Québec a vécu des moments qui l’ont sensibilisé à l’importance de régir les règles qui permettent de pacifier les façons d’aborder les difficultés de vivre ensemble;
Nous soussignés demandons,

1- Que le gouvernement du Québec prenne en considération l’importance des us et coutumes québécois dans sa politique culturelle et le vivre ensemble;
2- Que le gouvernement du Québec, comme État de droits, fasse prévaloir dans ses lois et règlements l’égalité homme/femme et la laïcité sur tous les droits des personnes;
3- Que le gouvernement du Québec interdise toutes règles religieuses qui seraient incompatibles à notre société de droit;
4- Que le gouvernement du Québec interdise toutes tenues religieuses asservissantes tels la burqa, le tchador et le niqab et pour les personnes en autorité, au moins le port de signes religieux;


PÉTITION FÉDÉRALE
LOIS SUR LE MULTICULTURALISME, SUR LA NEUTRALITÉ RELIGIEUSE ET ALS: PRIORISER LA LAÏCITÉ, L’ÉGALITÉ HOMME/FEMME, ET INTERDIRE LES LOIS RELIGIEUSES INCOMPATIBLES AVEC LE DROIT.
CONSIDÉRANT QUE le gouvernement fédéral a légiféré dans l’établissement des lois gouvernant l’aspect culturel;
CONSIDÉRANT QUE le gouvernement du Québec a la responsabilité notamment de légiférer dans l’établissement des règles du vivre ensemble;
CONSIDÉRANT QUE la minorité de religion musulmane a un droit égal à toutes les autres religions, aux agnostiques et athéistiques;
CONSIDÉRANT QU’aucun fait ne démontre une discrimination religieuse systémique ou une invasion systémique de la charia;
CONSIDÉRANT QUE les us et coutumes associés à la religion catholique ont été intimement liés pendant quatre siècles à son histoire; 
CONSIDÉRANT QUE le peuple nécessite des lois et des règlements qui respectent ses valeurs propres du vivre ensemble;
Nous soussignés demandons que le Parlement d’Ottawa,
1- Modifie sa loi sur le multiculturalisme et autres pour faire en sorte que, sans aucune entrave, le gouvernement du Québec puisse régir sa propre culture;
2- Modifie ses lois pour permettre, sans entrave aucune, au gouvernement du Québec, 
a. De faire prévaloir l’égalité entre les hommes et les femmes et l’application du concept de laïcité sur toutes autres libertés notamment, la liberté de conscience et de religion; la liberté de pensée, de croyance, d'opinion et d'expression, y compris la liberté de la presse; la liberté de réunion pacifique et la liberté d'association;
b. D'interdire toutes tenues religieuses asservissantes tels la burqa, le tchador et le niqab et pour les personnes en autorité, au moins le port de signes religieux;
c. D'interdire toutes règles religieuses qui seraient incompatibles à notre société de droit;