Nouveautés


Gestion du site

  1. Merci d'imprimer, découper à l'horizontale, distribuer et glisser partout, partout, partout notre feuillet publicitaire
  2. Nous ne nous impliquons pas en personne et ne référons pas d'avocats ou autres professionnels!
  3. Nous visons à vous épauler bénévolement le mieux possible, depuis plus de 25 ans, par l'information, pour vous garder libre et en santé.
  4. Pour partager avec d'autres jeunes ou parents concernés adhérez à : notre groupe public Facebook .
  5. Ce site reconstruit suite à sa 4 ème destructtion par le DPJ et ses complices, reçois plus de 60,000 visite par ans.
  6.  Si certains liens sont défectueux ou manquants, vous êtes invité à nous en informer.

Sondage

Moi je vote

 

Une portion d'épinards tous les jours rajeunirait le cerveau de 11 ans

Consommer une simple portion d’épinards tous les jours – ou n’importe quel type de légumes crucifères, d’ailleurs – ralentirait considérablement la détérioration des capacités cognitives venant avec l’âge, selon une nouvelle étude. L’élément bienfaiteur? La vitamine K.

SPINACH

http://quebec.huffingtonpost.ca/2015/04/07/manger-epinards-tous-les-jours-rajeunirait-le-cerveau_n_7017264.html?utm_hp_ref=quebec-art-de-vivre

Des chercheurs de la Rush University de Chicago ont analysé les habitudes alimentaires et les fonctions cérébrales de 954 personnes âgées pendant 5 ans. Ils ont découvert que celles qui incorporaient plus de légumes crucifères à leur diète étaient plus alertes mentalement.

Les chercheurs ont découvert en effet que les personnes qui mangeaient 1 ou 2 portions de légumes crucifères chaque jour avaient les mêmes aptitudes cognitives que des individus 11 ans plus jeunes qui n’en consommaient pas, ou presque pas.

Au-delà des épinards, les légumes comme le chou, la moutarde brune et le chou frisé avaient les mêmes effets. D’autres études ont précédemment démontré que le folate et le bêta-carotène améliorent certaines fonctions du cerveau, mais la présente étude est la première à évaluer les bienfaits de la vitamine K sur le cerveau humain.

Les chercheurs croient que d’autres aliments riches en ces nutriments, comme les asperges, les choux de Bruxelles et les carottes, pourraient avoir les mêmes avantages et ils entendent bien poursuivre leurs recherches pour prouver leur théorie.

Comme le déclin des facultés cognitives est associé à la maladie d’Alzheimer et la démence, la consommation de légumes crucifères pourrait être une façon simple, abordable et naturelle de potentiellement aider le cerveau à se protéger de ces maladies.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.